Vous êtes ici : > Accueil > Des ombres sur les droits des malades.

Des ombres sur les droits des malades.

07/03/2016 12:51 par Dagmara Szlagor

Comme chaque année, le CISS publie son « baromètre sur les droits des malades » à l’occasion de l’anniversaire de la loi du 4 mars 2002. Si ce baromètre montre une certaine stabilité sur le sentiment des Français d’être plutôt bien informés lors de leur recours au système de santé, il révèle aussi deux principaux bémols: d'une part, des craintes exprimées par près de 40 % des Français quant à la pérennité de cet accès de tous aux soins concernant les médicaments innovants et coûteux, et, d'autre part, la persistance d’une méconnaissance de certains droits en lien avec l’accompagnement et l’autonomie des personnes dans leurs choix thérapeutiques au cours de leur prise en charge, en cas de problème lié aux soins et au moment de la fin de vie.

Une question d’actualité qui agite le monde de la santé depuis quelques mois, en particulier du côté associatif, concerne l’accès de tous aux médicaments innovants… notamment lorsque de nouvelles molécules sont proposées à des prix particulièrement élevés amenant les pouvoirs publics à faire le choix de « rationner » leur diffusion auprès des malades qui en ont besoin. C’est notamment le cas en ce moment avec les nouveaux traitements contre l’hépatite C, qui permettent pourtant de guérir cette maladie transmissible et donc à la fois de sauver les malades et de mettre fin à une épidémie qui concerne plus de 300 000 personnes en France.

 Télécharger le baromètre

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse



Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org