Vous êtes ici : > Accueil > Accidentés mais pas sacrifiés.

Accidentés mais pas sacrifiés.

07/07/2014 14:07 par Dagmara Szlagor

À l’occasion de l’assemblée générale, les participants ont adopté une résolution générale revendicative. La FNATH a tenu à rappeler que, depuis plusieurs mois, de nombreuses décisions s’accumulent et pèsent sur le dos des personnes handicapées, malades ou invalides, qu’il s’agisse par exemple des délais supplémentaires pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public ou des transports, et, dernièrement, du projet de gel des revalorisations des pensions d’invalidité et des rentes accidents du travail et maladies professionnelles. Elles s’ajoutent à d’autres mesures telle que la non revalorisation des prestations en espèce depuis 2009.
Sans faire abstraction de la réalité économique de notre pays, la FNATH ne peut accepter de voir sacrifié le système de protection sociale que nos aînés ont contribué à concevoir et à consolider. C'est en effet en 1954 que les Mutilés du travail ont obtenu, après des décennies de mobilisation, de luttes et de manifestations, la revalorisation annuelle des rentes accidents du travail et maladies professionnelles, qui devait permettre de sortir leurs bénéficiaires de la précarisation et de la pauvreté. Même si cette revalorisation reste infime, l’absence de revalorisation aboutirait à un décrochage financier d'autant plus important qu'il ne sera jamais rattrapé.

Lire la résolution revendicative


Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org